Décès de 11 bébés : Le pôle judiciaire économique et financier ouvre une enquête sur une malversation présumée

11-03-2019

Le conseil de sécurité nationale se tient ce lundi 11 Mars pour examiner l’affaire du décès de onze nourrissons au service de néonatologie de la Rabta ; une tragédie qui a constitué un profond choc pour les familles et l’opinion publique.

Le ministre de la Santé démissionnaire, Abderraouf Cherif, y prendra part et exposera un rapport préliminaire devant le conseil sur ce drame, a annoncé ce matin la radio nationale.

Pour rappel, Abderraouf Cherif avait présenté samedi sa démission dans la foulée de cette affaire. Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, l’a acceptée et a confié l’intérim à la tête du ministère à Sonia Ben Cheikh, ministre de la Jeunesse et du Sport.

Le tribunal de première instance a, par ailleurs, ouvert sur ordre du parquet onze informations judiciaires sur le décès des nourrissons, a fait savoir ce matin son porte-parole Sofien Sliti, dans une déclaration à la radio nationale. Le juge d’instruction s’est rendu sur les lieux du drame.

Le pôle judiciaire économique et financier (PJEF) a ouvert une enquête sur une éventuelle malversation dans l’achat de médicaments, ayant conduit au décès des onze bébés, a-t-il ajouté.

Ce faisant, la ministre de la Santé par intérim tiendra ce matin une conférence de presse pour faire la lumière sur cette affaire, qui reste émaillée de zones d’ombre.

Gnet