Ennahdha fait une proposition, en attendant l’installation de la Cour Constitutionnelle

01-07-2019

Le mouvement Ennahda dénonce ce lundi 01er juillet que « certaines parties hostiles au choix démocratique, et inscrites dans des agendas suspects, exploitent le malaise passager du président de la république en vue semer la panique et la discorde et d’inventer des mensonges, dans le but de menacer la paix civile ».

Ennahdha réagit dans un communiqué à la polémique suscitée par le retard pris par l’installation de la Cour constitutionnelle, et « le vide institutionnel qui en découle, pour ce qui est de certaines prérogatives qui lui sont accordées, précisément le fait de constater la vacance permanente ou provisoire de la présidence de la république ».

Le mouvement qui appelle « à accélérer l’installation de la Cour Constitutionnelle, suggère l’amendement de la loi relative à l’instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi, afin qu’elle remplisse les attributions de la CC dans ce domaine ».

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun