Ennahdha présente la candidature de Ghannouchi au perchoir, et s’attache à diriger le gouvernement

11-11-2019

Le mouvement Ennahdha a annoncé hier, dimanche 10 novembre, la candidature de son président, Rached Ghannouchi, à la présidence de l’Assemblée des représentants du peuple, pour le prochain quinquennat.

Lors d’un point de presse à l’issue de la 33ème session de Majless el-Choura, Abdelkarim Harouni a souligné que « la candidature de Ghannouchi est en cohérence avec le choix du mouvement de contribuer à réformer l’Etat de l’intérieur ».

La candidature du président du mouvement au perchoir est « une preuve qu’Ennahdha accorde une priorité au parlement, car c’est en son sein que les consensus sont conçus, les lois et les réformes sont décidées, et les décisions liées à la gestion du gouvernement et aux rouages de l’Etat, sont prises, a déclaré le président de l’instance suprême d’Ennahdha, faisant état « d’un grand espace de coopération au niveau du bureau et des commissions du parlement ».

Harouni a, par ailleurs, souligné que le mouvement allait poursuivre les concertations autour de la formation du gouvernement, dirigé par Ennahdha.

Il a fait part de la décision du conseil consultatif, qui est celle de « l’attachement du mouvement à son droit de désigner le chef du gouvernement », « nous appelons nos partenaires à interagir positivement avec le programme proposé par Ennahdha », a-t-il lancé.

Il a indiqué que les concertations menées jusque-là sont préliminaires, « les négociations effectives et définitives » démarreront, aussitôt Ennahdha désigne le chef du gouvernement, et que le président de la république charge cette personnalité de former son cabinet.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui