Formation du gouvernement: Le Mouvement du peuple et le Courant démocrate ne participeront pas au futur gouvernement

06-12-2019

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le mouvement du peuple (Harakat Al-Châab) a annoncé qu’il ne participera pas à la composition du futur gouvernement et à l’aggravation de la crise économique et sociale. Le parti  dénonce la méthode utilisée par Habib Jemli, chef du gouvernement désigné, dans la sélection des membre. Méthode qui selon le mouvement du peuple est une « continuation dans l’échec ».

“Ceci engendrera le même résultat obtenu par les gouvernements précédents qui se sont relayés depuis la révolution”, a estimé le Mouvement dans ce même communiqué.

Le parti doute de la capacité de Jemli et son équipe à trouver des solutions radicales aux grands défis auxquels la Tunisie est confrontée.

Pour rappel, le Mouvement du peuple s’est allié au Courant démocrate (Attayar) pour former un parlementaire au sein de l’Assemblée des représentants du peuple. Ainsi, ce bloc, formé de 40 députés devient, après leparti Ennadha,  la deuxième force politique au sein de l’ARP.

De son côté, le Courant démocrate devrait également annoncer, ce vendredi, sa non participation à la formation du gouvernement de Habib Jemli. Les raisons de cette décision seront révélées par le secrétaire général du parti, Mohamed Abbou.

Le parti Attayar avait exigé dès le début des tractations trois portefeuilles ministériels: l’Intérieur, la Justice et la Réforme administrative.

Ainsi, le bloc démocratique composé de ces deux partis politique se positionnera dans le camp de l’opposition à l’Assemblée.

Gnetnews

 

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui