La présidence du gouvernement confirme la révocation du PDG de Tunisair

09-07-2020

Le chef du gouvernement conforte officiellement le ministre du Transport et de la Logistique, dans sa décision de démettre de ses fonctions, le PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, et d’élire Belgacem Tayaâ, en tant qu’administrateur délégué de la compagnie pour une période déterminée, jusqu’à la nomination d’un nouveau PDG.

Dans un communiqué rendu public hier, mercredi 08 Juillet, la présidence du gouvernement indique que « la Compagnie Tunisair est une entreprise publique sous la tutelle du ministère du Transport et de la Logistique, et est une société anonyme, dont l’Etat détient 50 % du capital ».

« La compagnie est soumise pour ce qui est de la gestion et de nomination des membres du Conseil d’administration aux dispositions de la loi n’o 9 de 1989, portant sur les participations, et les entreprises publiques, ainsi qu’au code des sociétés commerciales ».

La Kasbah ajoute que « le PDG de Tunisair est le président de son Conseil d’administration, est élu parmi ses membres, et est généralement le représentant des grands actionnaires, et ce à l’inverse de certaines entreprises publiques dont les textes prévoient la désignation de leurs directeurs généraux, en vertu d’un décret gouvernemental ».

Les administrateurs représentant l’Etat au Conseil d’administration de Tunisair sont choisis en vertu d’un arrêté du ministre de tutelle, sur proposition des ministres représentant l’Etat au sein du conseil, comme le prévoit le statut de base de la compagnie, ajoute-t-elle.

La présidence du gouvernement souligne, par ailleurs, que « dans le cadre de la gouvernance de la gestion des entreprises, il a été décidé de séparer les missions du président du Conseil d’administration, de celles du directeur général ».

« En attendant que la vacance soit pourvue au niveau de la présidence du Conseil d’administration et de la direction générale de Tunisair, l’administrateur représentant le ministère du Transport a été chargé, à titre provisoire, des missions d’administrateur délégué, en vertu des dispositions du code des sociétés commerciales, et après l’approbation de cette proposition par la présidence du gouvernement », conclut-elle.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c