La situation des surdoués est difficile (Hatem ben Salem)

22-04-2019

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, a déclaré ce lundi 22 avril que la situation des élèves surdoués est difficile car ils n’ont pas de cadre législatif ni réglementaire, permettant au ministère ou aux parents de leur donner une opportunité exceptionnelle adaptés à leurs capacités.

Dans une déclaration aux médias, en marge d’une conférence autour de « l’accompagnement éducatif des surdoués », Ben Salem a ajouté que le ministère a décidé de consacrer une conférence spécifique à cette catégorie, en présence d’experts et de parents en vue de mettre en place de nouveaux mécanismes susceptibles d’identifier ces surdoués dès leur bas âge, et de leur donner une chance afin qu’ils arrivent aux niveaux supérieurs.

Il a encore indiqué que 08 élèves parmi cette catégorie ont passé le baccalauréat à 14 ans, en dehors du dispositif éducatif tunisien public.

Ben Salem a annoncé que de nouveaux mécanismes allaient être instaurés pour identifier ces jeunes prodiges, une stratégie nationale et un cadre réglementaire allaient être mis en place pour leur permettre de faire éclore leurs capacités dans le cadre de l’école publique.

Selon ses dires,  ces élèves seraient estimés à des centaines, si ce n’est à des milliers et appartiennent à différentes catégories sociales.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun