La Tunisie compte mobiliser les soutiens à New-York pour siéger au sein du Conseil de sécurité de l’ONU

06-04-2019

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui, effectue du 08 au 11 avril une visite de travail à New-York, dans le cadre de la mobilisation du soutien international à la candidature de la Tunisie pour obtenir un siège non permanent au sein du Conseil de Sécurité pour un mandat d’une année 2020 – 2021, lors des élections prévues le 07 juin 2019.

Jhinaoui mènera plusieurs entretiens avec de hauts responsables onusiens, avec les représentants des missions permanentes à l’ONU, outre les représentants des groupes régionaux à l’instar des groupes de l’Afrique, de l’Asie, de l’Europe de l’Est, et autres, annonce ce samedi 06 avril le département du Nord-Hilton dans un communiqué.

Le ministre fera connaitre à ses interlocuteurs les priorités de la Tunisie lors de son mandat au Conseil de sécurité, et sa détermination à servir les actuelles causes arabes, africaines et internationales, et à raffermir ses relations avec les différents partenaires pour consolider la paix durable, et contribuer à un règlement pacifique des conflits.

Tunis souhaite également renforcer la coordination au sein des organismes onusiens de lutte contre le terrorisme, et faire face aux défis, découlant du changement climatique et des menaces cybernétiques.

La Tunisie est la seule candidate au siège destiné à l’Afrique du Nord au sein du Conseil de sécurité pour la période de 2020 – 2021, sa candidature a bénéficié du soutien de l’Union africaine en juillet 2018 et de la ligue arabe depuis 2014, selon la même source.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun