« L’Algérie est contre toute ingérence étrangère en Libye » (ambassadeur)

27-12-2019

L’ambassadeur d’Algérie en Libye, Kamel Abdelkader Hijazi, a affirmé que son pays « rejette toute ingérence étrangère en Libye, et est contre le chaos, le terrorisme et les milices hors la loi ».

Lors d’une rencontre l’ayant réunie mercredi 25 décembre à Tunis, avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, du gouvernement provisoire libyen, Abdelhedi Houij, le diplomate algérien a également affirmé le refus de son pays « de toute tentative de partition de la la Libye », selon un communiqué du ministère libyen.

Il a formulé le vœu que « la solution en Libye soit issue des Libyens eux-mêmes, et que le règlement politique se fasse sans les milices et les terroristes ».

L’ambassadeur a souhaité que la « Libye retrouve sa sécurité et sa stabilité, et que l’Etat libyen soit réhabilité, étant donné que tous les pays de la région vivent dans une famille maghrébine et s’influencent mutuellement ».

Le ministre libyen du gouvernement provisoire d’Abdallah Thani installé à Toubrouk (Est du pays) a présenté les condoléances de son gouvernement à l’Algérie suite au décès du chef d’état-major algérien, le Général Ahmed Gaïd Salah, selon la même source.

La Russie avait auparavant annoncé son opposition à toute ingérence militaire en Libye, suite à l’annonce du président turc de l’envoi de soldats en Libye, à la demande du gouvernement d’union libyen, de Faez al-Sarraj.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c