La Russie refuse toute ingérence étrangère en Libye

26-12-2019

Moscou a annoncé que l’intervention d’une troisième partie dans le dossier libyen, n’aidera pas à parvenir à une solution à la crise dans ce pays, saluant les efforts visant à aider les Libyens à parvenir à une solution.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré lors d’une conférence de presse que la situation en Libye suscite une inquiétude générale, y compris, la nôtre, signalant que la Russie est pour un règlement pacifique du conflit le plus tôt possible, et l’arrêt de l’effusion du sang, rapporte la presse russe.

Sur l’intention de la Turquie d’envoyer des forces en Libye, il a souligné : « nous considérons que toute ingérence d’un autre pays dans l’affaire libyenne n’aidera pas à parvenir à un règlement, nous saluons, néanmoins, toute tentative d’autres pays à même de contribuer à trouver une solution et à aider les parties en conflit à sortir de la crise ».

Au sujet d’une éventuelle présence de mercenaires russes qui combattent en Libye, le porte-parole du Kremlin a souligné que « les territoires libyens sont devenus un terreau pour les mercenaires issus de plusieurs pays et d’éléments terroristes ».

Il a indiqué que « la situation que traverse la Libye est le résultat d’interventions très connues de pays connus pour détruire l’Etat libyen ».

Les déclarations du Kremlin interviennent suite aux propos du président turc, Erdogan, qui a réitéré les dispositions d’Ankara à envoyer des forces en Libye, pour soutenir le gouvernement d’union dirigé par Faez el-Sarraj.

Erdogan a déclaré jeudi que « le parlement turc allait voter début janvier 2020, l’envoi de soldats turcs en Libye, en réponse à la demande du gouvernement d’union libyen ». La Turquie va présenter toutes les formes de soutien au gouvernement de Tripoli, a-t-il affirmé.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin