Le Conseil national de Qalb Tounes décide de ne pas voter la confiance au gouvernement Jemli

10-01-2020

Le Conseil national de Qalb Tounes a annoncé hier jeudi, à l’issue de sa réunion, « de ne pas voter la confiance au gouvernement de Habib Jemli, lors de la plénière de ce vendredi 10 janvier ».

Le parti de Nabil Karoui a imputé sa décision au fait que les ministres proposés ne sont pas, en majorité, indépendants, contrairement à ce qu’a annoncé le chef du gouvernement désigné.

Le parti reproche à Jemli de ne pas avoir assuré « l’impartialité des ministères de souveraineté », ainsi que « la pléthore gouvernementale qui s’oppose à la nature de l’étape, requérant un effectif réduit et une compression des budgets de gestion des ministères ».

Idem pour le groupe d’el-Islah el-Watani
Même décision annoncée par le bloc de la réforme nationale. Le groupe du 2ème vice-président de l’Assemblée, Tarek Ftiti, a fait savoir, à l’issue de sa réunion jeudi, son intention de ne pas accorder la confiance au gouvernement proposé de Habib Jemli, lors de la plénière parlementaire de ce vendredi.

Le groupe dit technique (15 membres), a pris cette décision à l’unanimité, comme l’écrit Hassouna Nasfi, machrou Tounes, sur sa page facebook.

Gnetnews