Le MI revient sur l’agression contre le martyr Faouzi Houimli, ce lundi à Bizerte

23-09-2019

Le ministère de l’Intérieur revient sur le décès du commandant, Faouzi Houimli, après avoir été poignardé ce matin du lundi 23 septembre, dans les environs de la Cour d’appel de Bizerte.

Le ministère ajoute que les unités sécuritaires sont parvenues à arrêter l’agresseur après lui avoir tiré dessus. « Il habite la région, et est né en 1995. »

Le martyr Faouzi Houimli est le chef du poste de police de la Cour d’appel de Bizerte ; une fonction qu’il occupe depuis environ deux ans, précise le département de l’avenue Habib Bourguiba.

L’unité nationale d’investigation dans les crimes terroristes, le crime organisé et attentatoire au territoire national, à la DGSN, enquête sur l’affaire, après que le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, s’en était saisi, selon la même source. 

Le ministère de l’Intérieur présente ses sincères condoléances à la famille du martyr, à l’ensemble des membres de l’institution sécuritaire et au peuple tunisien, priant Dieu de lui accorder son infinie miséricorde.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin