Le ministre de l’Intérieur récuse avoir déclaré que de hauts cadres sécuritaires sont impliqués dans la drogue

30-11-2020

Le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, a exclu ce lundi 30 novembre, avoir déclaré que de hauts cadres sécuritaires sont impliqués dans la drogue.

Dans ses réponses aux interrogations des députés, lors de la plénière consacrée à la discussion du budget du ministère de l’Intérieur, le ministre a ajouté « avoir parlé du phénomène de la drogue, d’une manière générale, au cours des dix dernières années ».

Charfeddine répondait ainsi à l’intervention du député d’Ennahdha, Becher Chebbi, qui a pointé « les déclarations irresponsables du ministre sur l’implication de cadres sécuritaires dans le trafic de drogue ».

Aux députés qui considèrent que c’est le président de la république qui l’a désigné à la tête du ministère de l’Intérieur, il a rétorqué : « c’est un honneur pour moi s’il s’avère que c’est le président de la république qui m’a proposé, cela confirme mon indépendance et prouve je n’étais proposé par aucun parti politique, une partie financière ou une quelconque partie influente ».

« L’instauration d’une police républicaine est un choix irréversible, il n’y a pas lieu de retourner à la police, selon son ancienne acception », a-t-il souligné, appelant « à rétablir la confiance entre la police et le citoyen ».

Le ministre a considéré que « les syndicats de police font partie du paysage démocratique, et doivent poursuivre leur action ». « Même si leurs revendications sont satisfaites, elles en trouveront d’autres », a-t-il indiqué.

Sur le fait de ne pas communiquer sur le démantèlement des cellules terroristes, il a expliqué que « la discrétion est parfois requise dans l’action sécuritaire, car la découverte d’une cellule peut faciliter le démantèlement d’autres ». Il a assuré du degré de promptitude des forces sécuritaires pour combattre le terrorisme, estimant que « les réussites sécuritaires en Tunisie sont saluées à l’étranger. »

Le ministre a évoqué, en préambule, « la sensibilité, la gravité et la sacralité de l’action sécuritaire », saluant « le sérieux, le sacrifice et le patriotisme des agents et cadres de la police ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c