Le parquet diligente une enquête sur le décès d’un cadre de la prison civile de Sfax

25-03-2019

TAP – Le ministère public a autorisé dimanche le Tribunal de première instance de Sfax 2 à ouvrir une enquête sur les circonstances de la mort du cadre de la prison civile de Sfax, Taher Kamergi, conformément à l’article 31 du Code des procédures pénales, a indiqué le porte-parole officiel des tribunaux de Sfax et assistant du procureur général de la Cour d’appel, Mourad Turki au correspondant de l’agence TAP dans la région.

Turki a expliqué que les données préliminaires montraient que le décès de feu Kamarji était provoqué par une asphyxie au monoxyde de carbone à la salle de bains. Selon Turki, le dossier avait été confié au juge d’instruction du quatrième bureau du Tribunal qui a été chargé de mener les enquêtes nécessaires sur l’incident.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun