Le SNJT adresse un avertissement par voie d’huissier notaire à Chahed et Trabelsi

23-04-2019

Le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) indique avoir envoyé hier, lundi 22 avril, un avertissement par l’intermédiaire d’un huissier notaire au chef du gouvernement, et au ministre des Affaires sociales, pour ne pas avoir publié la convention collective des journalistes au JORT, les appelant à prendre les dispositions nécessaires à ce sujet.

« Le code du travail stipule que le ministre des Affaires sociales est tenu d’émettre un arrêté portant sur l’approbation ou la désapprobation motivée, sans changer la teneur de la convention », souligne ce mardi le SNJT dans un communiqué.

La signature par le ministre en personne de la convention, est considérée comme une approbation, sur laquelle, il ne pourrait revenir, ajoute-t-il.

La publication de l’aval ainsi que de la convention au JORT est de son ressort, toute attitude contraire est considérée comme une transgression du code du travail, dont le gouvernement Chahed assume la responsabilité, indique le syndicat.

Parmi les clauses de la convention, celles d’obliger les entreprises de presse à donner la priorité en matière de recrutement aux diplômés du supérieur, dans une proportion de 50 % ; de fixer un salaire minimum pour le journaliste de 1400 dinars, et de limiter le nombre d’heures hebdomadaires à 40 heures, rappelle le communiqué.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun