Le SNJT condamne les agressions contre les journalistes palestiniens, et organise un sit-in de solidarité mercredi

18-11-2019

Le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) condamne avec « la plus grande fermeté », les agressions barbares, perpétrées par les forces d’occupation sioniste contre les journalistes palestiniens, en violation criante de tous les traités internationaux protégeant les journalistes lors de l’accomplissement de leur mission.

Le SNJT dénonce l’agression contre le journaliste, Muath Amarneh, le samedi 16 novembre, victime de tirs de l’occupation sioniste, ce qui lui a fait perdre son œil gauche, « et ce dans une tentative claire de l’armée d’occupation de dissimuler ses crimes contre le peuple palestinien », et les agressions ayant touché hier, dimanche 17 novembre, un sit-in des journalistes palestiniens, en solidarité avec Amarneh.

Le SNJT considère les violations commises par l’occupation comme étant « des crimes contre l’humanité », appelant « les organisations internationales et onusiennes à les condamner, et à protéger les journalistes des agressions les visant pendant l’accomplissement de leur travail ».

Le syndicat réitère sa « solidarité sans conditions » avec le syndicat des journalistes palestiniens, exprimant son « soutien de principe au peuple palestinien dans sa résistance légitime contre l’occupation israélienne, en vue de recouvrer ses droits ».

Le SNJT appelle les journalistes et les acteurs de la société civile « à être présents en masse le mercredi 20 novembre à une conférence de presse à son siège, qui sera clôturée par un sit-in, en solidarité avec les journalistes palestiniens ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui