Le SNJT menace d’avoir recours à la justice, suite à la non publication de la convention collective au JORT

17-04-2019

Le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) menace d’avoir recours à la justice, suite à la non publication de la convention collective au JORT.

Le président du SNJT, Néji Bghouri, a déclaré ce mercredi 17 avril, que la justice allait être saisie, face à l’atermoiement en matière d’activation de la convention et de sa publication au Journal Officiel.

Dans une déclaration aux médias, relayée par Jawhara, en marge de sa participation à la conférence internationale organisée par le centre des études méditerranéennes et internationales sur les médias et la transition démocratique dans le monde arabe à Hammamet, Bghouri a indiqué qu’un préavis allait être adressé, dans les tous prochains jours, au chef du gouvernement, et au ministre des Affaires sociales, et si la convention n’est pas publiée, un recours en justice serait intenté.

Il a ajouté que le SNJT était soutenu par l’union Internationale des journalistes (UIJ) et plus de 180 syndicats, et que l’accent allait être mis sur cette question le 03 Mai, Journée mondiale de la liberté de la presse 2019.

Une convention collective des journalistes tunisiens avait été signée le 09 janvier dernier au siège de la présidence du gouvernement, entre le président le SNJT et le ministère des Affaires sociales, en présence des représentants des structures professionnelles

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun