L’ISIE promet une campagne électorale propre (Baffoun)

15-08-2019

Le président de l’instance supérieure indépendante pour les élections, Nabil Baffoun, s’est engagé pour « une campagne électorale propre ».

S’exprimant, hier mercredi 14 août lors d’une conférence de presse consacrée à l’annonce de la liste préliminaire des candidats à la présidentielle anticipée du 15 septembre, il a mis l’accent sur la détermination de l’instance électorale à garantir la propreté de la campagne électorale.

Il a ajouté que la participation des ministres du gouvernement actuel, en même temps candidats et têtes de liste aux législatives, à la campagne électorale allait être contrôlée. « L’on tâchera à mettre une ligne de séparation entre la candidature aux élections, et l’usage des moyens de l’Etat lors de la campagne électorale », a-t-il promis.

Tout en reconnaissant le droit des ministres de participer aux élections, « la loi ne l’interdit pas », il a indiqué que l’ISIE allait publier « un guide explicatif » à ce sujet, afin qu’ils puissent « dissocier leur campagne, du recours aux moyens de l’Etat ».

Il a encore réitéré qu’il était interdit pour les candidats de traiter avec les sondages, ou de recourir à la publicité politique. « Il est également proscrit de consacrer un numéro vert ou un centre d’appel pour faire la promotion d’un candidat ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun