L’INM condamne les interventions sur les sites archéologiques et historiques

18-10-2019

L’Institut national du patrimoine déplore ce vendredi le badigeonnage du pavé de la rue de la Kasbah, de la vielle ville, survenu hier, jeudi, signalant que ses équipes sont intervenues hier pour supprimer la peinture.

L’INM affirme que ce type d’agissements représentent « une violation criante », contre le patrimoine national, « ce sont des actes interdits par le code de protection du patrimoine archéologique, historique et des arts traditionnels ».

L’institut lance un appel pour « préserver l’inviolabilité du patrimoine, ne pas le souiller, ou lui porter préjudice ».

Le ministre de la Culture avait auparavant condamné ces actes, après « les violations enregistrées dans certaines régions du pays, et suite aux appels lancés sur les réseaux sociaux de peindre les sites archéologiques et ceux des anciennes villes ».

Le ministère qui dit comprendre « l’attachement des citoyens à la propreté et l’embellissement des villes », précise que seul l’Institut national du patrimoine est habilité à intervenir sur ces sites historiques.

Le ministère appelle le pouvoir local à empêcher ce type d’agissements attentatoires au patrimoine national.

Une campagne de sensibilisation sera organisée, sous la supervision d’experts du patrimoine, pour des villes plus belles, annonce aujourd’hui le ministère.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin