Marzouki conseille le président de la république de se rattraper, pour sauver la fin

23-07-2019

Moncef Marzouki considère que le président de la république s’expose « à finir son mandat, sans aucune légitimité morale, après avoir perdu toute légitimité politique et légale ».

Dans un post sur sa page officielle Facebook, Marzouki conseille le président « de se rattraper, pour son intérêt et celui de la patrie, s’il y a encore lieu de le faire, afin qu’il ne soit pas voué à une fin répugnante. »

L’ex-chef de l’Etat écrit en préambule que « Béji Caïd Essebsi aurait dû ouvrir la constitution à la page 35, l’article 81, et en appliquer littéralement la teneur, c’est-à-dire de promulguer la loi. Ou bien, dans le cas, où il en est insatisfait, ce qui est possible, de la renvoyer pour une deuxième lecture au parlement ou de la soumettre au référendum ».

Il appelle « toutes les forces ayant foi dans la constitution, à se mobiliser pour en imposer le respect, sinon nous allons retourner à la loi de la Jungle, beaucoup plus rapidement qu’on ne l’imagine, » avertit-il.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun