Mondial 2022 : Le Qatar répond au rapport d’Amnesty International

06-02-2019

« Le Qatar comprend que des changements sont nécessaires et reste déterminé à les mettre en oeuvre le plus rapidement possible, tout en veillant à ce qu'ils soient efficaces et adaptés aux conditions de notre marché du travail », a réagi mercredi le gouvernement qatari, au lendemain de la publication d'un rapport d'Amnesty International.

Mardi, l'ONG de défense des droits humains a estimé que le Qatar risquait de ne pas tenir ses promesses d'amélioration des conditions de centaines de milliers de travailleurs immigrés avant le début du Mondial de football prévu dans l'émirat en 2022. Dans ce rapport, Amnesty a relevé que malgré des « réformes naissantes », les conditions de vie et de travail pour « de nombreux travailleurs immigrés au Qatar restent difficiles ».

« Un changement efficace et durable prend du temps et c'est ce à quoi nous nous sommes engagés », a assuré l'émirat.