Nabil Maâloul : « Il y avait plus d’envie du côté du Zamalek »

15-02-2020

L’ancien coach de l’Espérance de Tunis, Nabil Maâloul, a déclaré, sur le plateau de Bein Sports, que « l’envie a fait la différence lors de la Supercoupe ». Concernant le match, Badrane a laissé un vide énorme en défense. En deuxième période, Chaâbani a remplacé Bonsu par Khenissi et le milieu en a souffert. Il y avait quatre attaquants mais personne pour les servir. Il a réctifié le tir en incorporant Ben Choug mais c’était trop tard. L’EST n’a pas trouvé de solutions. Je pense que ce sera différent en C1. J’espère que nous allons nous reprendre rapidement. »

1 Auteurs du commentaire
plus récent plus ancien Le plus populaire
H.b

Avec autant de joueurs étrangers, l’espérance a perdu l’esprit d’appartenance qui donne une motivation capable d’aller très loin… Ben Saha joué avec beaucoup de retenue. Chetti et ça va contaminer le reste… Quelle honte pour l’espérance qu’elle honte pour la Tunisie.

Lire aussi

National National National National La Tunisie passera cette semaine à la 3ème phase