Olfa Hamdi confirme s’être proposée le portefeuille des Affaires étrangères, et pointe le « non-sérieux » de Jemli

06-01-2020

La jeune consultante en grands projets, établie à l’étranger, Olfa Hamdi, confirme s’être concertée avec le chef du gouvernement désigné, sur « la possibilité qu’elle occupe le portefeuille du ministère des Affaires étrangères ».

Dans un long poste sur sa page facebook, Hamdi souligne que « la proposition de Jemli de lui attribuer ce maroquin, émanait de sa conviction de l’importance qu’il y ait une jeune femme et une compétence économique, à la tête de ce ministère de souveraineté en vue d’envoyer un fort message de changement pour le monde et la jeunesse en Tunisie, et d’entamer la résolution de nos problèmes économiques ». « J’ai considéré cette position comme étant courageuse et audacieuse », écrit-elle.

La jeune expatriée regrette qu’ »après trois rencontres avec Habib Jemli et ses collaborateurs, la première a duré quatre heures et demie, la deuxième trois heures et la troisième deux heures, qui s’est terminée par une promesse du chef du gouvernement désigné de lui organiser une rencontre avec le président de la république », les contacts se sont arrêtés net.

Elle dit « ne pas avoir été contactée par la présidence du gouvernement, nonobstant ses tentatives de clarifier le processus de concertations », ce qui l’a poussée, souligne-t-elle, « à regagner l’étranger, avec la conviction du non-sérieux de Habib Jemli, et une interrogation autour de sa crédibilité de traiter avec les différentes parties, ce qui n’augure rien de bon sur l’avenir de ce gouvernement. »

Elle ajoute avoir demandé, d’une manière officielle, « une rencontre avec le président de la république, que le portefeuille du ministère des Affaires étrangères lui soit attribué ou non, afin qu’elle lui expose ses idées, mais n’a reçu aucune demande officielle jusqu’à cet instant ».

Olfa Hamdi appelle les deux têtes de l’exécutif (les présidences du gouvernement et de la république) à mettre en place « un protocole transparent et objectif, dans la manière de traiter avec les différentes parties, personnalités, partis, médias et organisations nationales. »

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui