Saïdane appelle à faire fonctionner la planche à billets pour fournir la liquidité aux acteurs économiques

20-04-2020

L’économiste, Ezzeddine Saïdane a appelé ce lundi 20 avril, le gouvernement « à réfléchir sur la manière de protéger le pays après la crise du Coronavirus, à garantir un seuil minimum d’activité économique et à préserver des postes d’emploi ».

Intervenu sur Mosaïque, l’expert a affirmé que « la solution réside dans le rôle exceptionnel de la banque centrale et des banques tunisiennes, appelant à suspendre l’indépendance de l’Institut d’émission pendant une période déterminée, et à permettre à l’Etat de contracter des crédits directement de la BCT quitte à faire fonctionner la planche à billets, « même si cela engendre la hausse de la dette publique, et de l’inflation ». « Le but est de fournir la liquidité à tout intervenant économique et à garantir les salaires, car,  en cas de licenciement des fonctionnaires et des salariés, nous allons nous retrouver devant une catastrophe ».

L’économiste a par ailleurs considéré le prélèvement des salaires décidé par le gouvernement comme une mauvaise solution. « Il ne faut pas vider les poches des citoyens ».

Selon ses dires, « le principe est de sacrifier les équilibres financiers, pour sauver l’économie demain ». « Les solutions exceptionnelles sont nécessaires afin d’éviter les mauvais scénarios : « Sinon, qu’est-ce qu’on va gagner face à une économie effondrée, des entreprises économiques fermées, et un taux de chômage élevé ? » s’est-il interrogé.

L’expert a montré sa désapprobation envers l’idée d’imposer un impôt sur la fortune sur les personnes, signalant que les pays qui ont opté pour l’ISF ont échoué. La solution réside, à ses yeux, à réformer la fiscalité et à lutter contre l’évasion fiscale.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c