Signature d’une convention entre la Tunisie et le groupe ENI, sur une période de dix ans

03-07-2019

Une nouvelle convention portant sur le pipeline transfrontalier a été signée ce mercredi 03 Juillet avec le groupe italien ENI, sur une période de dix ans.

Cette convention intervient suite à l’expiration de deux conventions conclues entre l’Etat tunisien et le groupe pétrolier italien ENI, en 1977 et en 1991 et prévoit 5,25 % de gaz transporté au profit de la Tunisie, ce qui est à même de générer 500 millions dinars/ an de ressources annuelles.

Elle donnera lieu également à 41 millions de dinars, la moyenne de la redevance annuelle payée à l’Etat tunisien, contre l’exploitation du groupe de la capacité du transport du pipeline.

La partie italienne se charge de la maintenance, du développement et de l’entretien des équipements, moyennant 160 millions de dollars, soit l’équivalent de 460 millions de dinars sur dix ans.

La convention prévoit l’approvisionnement en gaz naturel de 3.8 milliards m3, soit l’équivalent de 65 % de la consommation annuelle de gaz, en préservation de la sécurité énergétique.

« La nouvelle convention entrera en vigueur en septembre 2019, et revêt un caractère extrêmement important eu égard au rôle joué par le pipeline, en matière d’approvisionnement du pays en gaz naturel ». Elle dégagera également « des ressources supplémentaires pour le budget de l’Etat, à travers la création de postes d’emploi supplémentaires », indique la présidence du gouvernement dans un communiqué.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun