Trabelsi déplore l’image peu reluisante du retraité dans la société

16-07-2019

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a déploré ce mardi 16 juillet, la représentation peu reluisante que l’on se fait du retraité, laquelle est véhiculée notamment « par les feuilletons et les films, le montrant comme une personne abattue et oisive, qui se plaint beaucoup, tout en étant peu porté sur l’action ; sa seule préoccupation est de tuer le temps ».

Ouvrant ce mardi 16 juillet, le grand débat sur le statut du retraité, le ministre a fustigé « une image négative » du retraité qui ne reflète pas la place dont il est digne dans la société. Etant entendu, que celui-ci pourrait avoir « une vie autre après la retraite, plus riche et plus dynamique, que son antérieure vie active. »

Trabelsi perçoit la retraite comme « une opportunité de se découvrir soi-même, et d’avoir d’autres activités qui n’étaient pas possibles pendant la période d’exercice. »

Les retraités constituent « un réservoir d’expériences, d’aptitudes et d’énergies, les négliger revient à dilapider l’une des richesses nationales », a-t-il dit.

Le ministre a plaidé pour la mise en œuvre de politiques, faisant de la retraite « le début d’une nouvelle étape, non moins riche et productive, que celle passée à l’usine, dans l’administration, l’entreprise ou la ferme ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun