Trois ministres planchent sur des projets d’infrastructure et d’habitation

05-03-2019

Une séance de travail conjointe s’est tenue ce mardi 05 Mars 2019, au siège du ministère de l’Equipement sous la co-présidence des ministres de l’Equipment, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, de l’Agriculture et de la Pêche, des Domaines de l’Etat et des affaires foncières. La réunion a examiné plusieurs dossiers portant sur l’assainissement foncier de certains projets d’infrastructure, les réserves foncières pour la réalisation de logements, et le suivi du projet de protection de la ville de Boussalem des inondations, outre le suivi des mécanismes de protection des terres relevant du domaine de l’Etat privé.

Les ministres ont examiné l’état d’avancement de quatre projets routiers soit l’autoroute Tunis/ Jelma, le dédoublement de la route nationale n’o4 du gouvernorat de Siliana, la liaison entre la routre A1 et la ville de Bizerte, et la construction d’un pont surplombant l’oued au niveau la route nationale n’o 15 à Gafsa. Outre l’examen des études techniques inhérentes au deuxième accès de la route roumaine reliant Zarzis/ Jerba (route régionale n’o 117).

Au sujet des projets de logement, les trois ministres ont convenu de la nécessité de coordination avec l’Agence foncière de l’Habitat pour mettre à disposition les réserves foncières nécessaires au niveau des différents gouvernorats dans le cadre d’un projet visant à fournir 10 mille lots avant la fin de 2020.

La réalisation d’un projet de logement et de centre de formation pour les adhérents du SNJT à la région d’el-Bokri à Ariana, a été également examinée, ainsi que le règlement des difficultés foncières auxquelles se heurte le projet de Taparura de Sfax.

La protection de la ville de Boussalem des inondations, l’indemnisation des habitants des logements situés sous la ligne 124 mètres de la surface de la mer, outre le suivi de l’état d’avancement des études techniques du nivellement de la nappe phréatique de la municipalité de Gafsa pour accélérer les travaux de réalisation du projet d’aménagement de la cité Béni Ali (Nefta) du gouvernorat de Tozeur ont été examinés.

D’autres points ont été examinés portant sur la protection des terres relevant du domaine de l’Etat privé dans la région du Lac (Tunis-Sud) contre l’exploitation illégale, les régions d’extension urbaine proposées pour le plan d’aménagement urbain de la cité Ezzouhour (Sousse), outre le versement des sommes dues aux entreprises BTP, chargés de la réalisation. des travaux publics.

Les ministres ont mis l’accent sur la nécessité de fixer un calendrier clair et d’assurer une meilleure coordination en vue d’aplanir les problèmes fonciers et de réaliser les grands projets urbains.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun