4 milliards circulent en dehors de l’économie nationale

21-02-2019

 

Le gouverneur de la banque centrale, Marouane Abbassi, a déclaré hier mercredi, 21 février que 4 milliards circulent en dehors de l’économie nationale, dont deux sont sur les frontières en tant que monnaie de transaction et de thésaurisation provenant de l’Algérie et la Libye, et deux autres milliards qui circulent dans le secteur informel.

L’année 2019 sera l’année du décashing et du paiement électronique, a-t-il dit,

Au sujet de la dégradation du dinar tunisien par rapport aux devises étrangères, le gouverneur de la BCT a souligné que "le dinar tunisien est en train de subir une logique de dépréciation et non pas une dévalorisation". Le déficit des comptes courants est en train de se creuser, il en résulte une dépréciation automatique du dinar, et un déficit monétaire, que la BCT essaie de maitriser à travers les réserves en devise.

E. B.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun