40 % de Tunisiens souhaitent se faire vacciner contre le Coronavirus (Louzir)

11-01-2021

A l’heure où les campagnes de vaccination battent leur plein dans le monde, et que les différents pays s’arrachent les vaccins proposés par les différents laboratoires, principal antidote à même d’immuniser contre cet ennemi invisible, selon la communauté scientifique, les Tunisiens semblent encore partagés sur le vaccin, dont l’arrivée en Tunisie ne saura tarder, assurent les autorités.

Le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis, Hechmi Louzir, a déclaré que 40 % des Tunisiens souhaitent se faire vacciner, 30 % le refusent, alors que les autres sont indécis et n’ont pas encore de position.

Il y a ceux qui craignent le vaccin sur la base de données scientifiques, les essais cliniques ont pourtant montré l’inexistence d’effets indésirables, a-t-il affirmé dimanche dans un entretien avec Express.

Il y a 18 millions de personnes qui ont été vaccinés à travers le monde dans des pays développés, et on a vu 0 cas de décès, et 0 effets indésirables, a-t-il souligné, appelant à une campagne d’explication et de sensibilisation au vaccin.

Le vaccin s’inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre le Coronavirus ; il sera gratuit et relèvera du libre-choix de chacun, a-t-il ajouté. 

Deux objectifs sont poursuvis, à travers la campagne de vaccination, le premier est de réduire le nombre de contaminations et de décès à travers la vaccination de 20 % des Tunisiens.

Le deuxième objectif est de freiner la propagation du virus, à travers la vaccination de 30 % de la population, a-t-il déclaré en substance.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c