Reportage : A la découverte des meilleurs produits de terroir en Tunisie

17-09-2020

Les Tunisiens semblent de plus en plus nostalgiques  aux recettes d’antan, héritées de nos ancêtres, et aux produits locaux de terroir, notamment avec cette prolifération des maladies graves, dont les causes reviennent à la nourriture en premier lieu, conserves, fastfood et des mauvaises habitudes alimentaires très nuisibles pour la santé….

C’est un constat qui a été confirmé par la plupart des producteurs agricoles, et vendeurs des produits du terroir, ayant remarqué une hausse de la demande, durant la période du confinement général, dans le contexte de la lutte contre le covid-19.

Piments rouge séchés (Felfel Zina), eaux florales d’orangers, salade Méchouia (grillée), Bessissa, épices et condiments, « Zrir », Hrouss, Harissa, coucous « Aôula » (fait maison), tomates séchées (Mkawcha)…Tous ces ingrédients, plats et douceurs ont été fortement demandés notamment par les acheteurs en ligne, qui ont éprouvé non seulement un réel retour aux sources et à cet héritage culinaire qui se transmet de génération en génération, mais aussi, ils ont tendance à retrouver cet engouement pour les recettes ancestrales revisitées, et le plaisir de manger sainement… 

La liste des enseignes  des produits naturels, sains, et provenant du terroir tunisien, s’agrandit de jour en jour. Certains artisans vendent en ligne d’autres dans des épiceries fines. Gnetnews a effectué sa sélection de quelques jeunes marques notables , pour découvrir les histoires qui se cachent derrière leurs produits…

 

 « Héritage Tej El Molk », Une histoire derrière chaque recette

« Héritage Tej El Molk », tel est le nom de cette marque déposée de « Zrir », une sorte de crème, composée d’un mélange de noisettes torréfiées, des graines de sésame et de miel. Cette spécialité tunisienne est une douceur que l’on prépare traditionnellement après une naissance.

En nous racontant l’histoire de la genèse de ce projet lancé il y a trois ans, Mohamed Ali Temimi, le fondateur de la marque a eu cette idée le jour de la naissance de sa petite fille, nous confie-t-il.

« Je suis allé à la recherche du « Zrir », ce dessert qu’on doit proposer aux invités, venus pour me féliciter. Déçu de ce qu’il y avait sur le marché, j’ai décidé de solliciter ma grand-mère pour nous préparer cette fameuse crème. A ma surprise, tous les invités ont retrouvé les saveurs d’antan. Un mélange savoureux de fruits secs finement choisis, fondus dans du miel 100% naturel ».

Il a ajouté que depuis ce moment, il a eu le déclic de lancer son projet en se basant sur la recette originale et classique d’un Zrir traditionnel, dont les composantes sont sans additifs ni matières grasses ou colorants, et surtout finement choisies et présentées en toute simplicité…

« Héritage Tej El Molk », propose d’autres produits phares comme la crème de noisette pralinée. Bientôt, l’enseigne va annoncer la sortie d’autres produits 100% naturels en cours de préparation, comme les beurres de cacahuète et des noix de cajou.

Facebook : https://www.facebook.com/H%C3%A9ritages-Tej-El-Molk-299457620962075

 

“Cacciola”-l’épicerie fine : La référence en boutargue 100% tunisienne 

Cacciola est une épicerie fine située à la Goulette, spécialisée dans les boutargues. Un produit luxueux, inscrit dans le patrimoine culinaire tunisien. Il s’agit d’un plat judéo-tunisien, qui se mange surtout en apéro, nous-a précisé Omar Lasram le propriétaire de Cacciola.

Comment mange-t-on les boutargues ? A notre question, Omar a répondu que ces œufs de mulet enveloppés avec de la cire d’abeille, s’assaisonnent très bien avec les pâtes aussi, les œufs brouillés et les salades.

En parlant de la source de ses boutargues si raffinées, avec un gout très iodé et une texture dense, exaltant le gout de la mer, Omar nous a précisé qu’il les pêche dans un lac de Tinja (Bizerte), là où les mulets naviguent pour pondre les œufs.

« Sinon, la plupart des vendeurs des boutargues en Tunisie les importent soit de la Mauritanie ou du Brésil…La différence qu’il y a entre les boutargues tunisiennes et étrangères c’est la manière de les préparer, indique-t-il à Gnetnews.

« Le secret qui se cache derrière le gout savoureux de nos boutargues, c’est les étapes de séchage et salaison artisanales, que j’ai hérité de ma famille, d’origine juive », nous a confié le propriétaire de Cacciola.

Facebook : https://www.facebook.com/cacciolakram/photos/?ref=page_internal

 

« La ruche », « l’idée d’un  luxe abordable »

Ahmed, Meriem et Abdesslem Soula, sont trois jeunes passionnés de l’apiculture, ils ont lancé la marque « La ruche », spécialisé dans la vente du miel 100% naturel. Ces cofondateurs,  ont eu l’idée de proposer sur le marché tunisien, un produit de terroir de luxe, qui  soit une référence en Tunisie et à l’étranger. Encore mieux, ils ont créé en des produits cosmétiques à 91% naturel, à base de miel, puisqu’il a beaucoup de vertus pour la peau et le corps, hydratation, régénération cellulaires, traitement anti-âge…

« La marque est 100% tunisienne, de la conception graphique, à l’étiquetage et au graphisme… », nous a précisé Ahmed. « Sinon pour les ruches, elles étaient basées principalement à Zaghouan, là ou se trouve notre ferme familiale. En développant le projet, on a eu l’idée de varier les parfums de nos miels en déplaçant les ruches selon la floraison des régions, comme l’eucalyptus à Jendouba, fleur d’oranger à Nabeul… », a-t-il ajouté.

Pour les produits cosmétiques, la ruche propose trois produits phares, une crème bonne mine, gel douche, et lait de corps.

Cette marque se distingue par ses emballages prestigieux et luxueux, qui peuvent être une idée de cadeau originale. 

Facebook : https://www.facebook.com/laruche.tn

 

Hafsa : pour des produits Bio, sans colorants et sans produits chimiques

Il s’agit d’une autre marque tunisienne spécialisée dans les produits du terroir tunisien, bio, sans colorants ni produits chimiques, healthy et light avec un minimum de conserves. Hafsa propose  250 produits, dont la majorité est basée sur des recettes tunisiennes revisitées.

En nous adressant à la propriétaire de cette marque déposée, Wahida Laabidi nous a expliqué qu’au début ses produits étaient destinés à l’export. « Avec la crise sanitaire du covid-19, et le confinement général, nous avons pris la décision de s’ouvrir sur le marché tunisien. A notre surprise, nous avons eu un retour positif notamment des clients en ligne… »

Au menu, des salades mechouia revisitées, « Mechouia fumée », Harissa Healthy au gingembre, Harissa aux olives, câpres,  et aux herbes naturelles, citron…Ses produits phares sont les beurres de cacahuète, noisette, pistache et cajou.

Facebook : https://www.facebook.com/HAFSANATURE

Terroir et saveurs 

Terroir et saveurs est une épicerie fine ayant pour concept de réunir une panoplie de produits du terroir tunisien. En partenariat avec plusieurs artisans, le propriétaire de l’épicerie fait une sélection des spécialités de chaque région de la Tunisie, et les expose dans sa boutique.

En parlant du fromage proposé par « Terroir et saveurs », il nous a indiqué qu’il ramène le fromage de brebis d’Ain Drahem, sous la marque tunisienne « Cheese Zen ». « Casa De Fromaggio », une autre enseigne locale qui fournit à l’épicerie les fromages affinés. Et la ferme « Ben Youssef » à Béja leur fournit la ricotta fraiche et 100% naturelle.

Dans cette épicerie fine, on trouve aussi plusieurs variétés d’eaux florale de Nabeul, des plats traditionnels en pot comme le « Kadid » (viande séchée), merguez séché (saucisse), « Osbane » (panse farcie à la tunisienne), sirop de dattes de Tataouine, confiture de figues de Djebba, des confis de cerises venant de Siliana, et confiture de fraise de Bousalem.

 « Terroir et saveurs » organise également des journées spéciales  dans lesquelles un « plat de la région du nord-est  », est mis en vente.

« Selon le choix du chef, les clients passent leurs commandes pour acheter des plats traditionnels, comme le « Ftet » de Jendouba, « Berzguen » de Béja (couscous aux fruits secs) et d’autres recettes ancestrales de ces régions…

Facebook : https://www.facebook.com/Terroir.Saveurs

« Ezemnia » ou les saveurs pimentées du Cap Bon tunisien

C’est une enseigne qui propose des produits du terroir de la région de Nabeul.

En interpellant Rania Mansouri et son mari, le couple qui a lancé cette marque,  ils nous ont dévoilés qu’ils ont choisi de faire ce métier, par amour pour la cuisine tunisienne. Rania, une jeune maman passionnée par les produits faits maison, elle préparait chaque année sa « Aôula » avant l’hiver, coucous au blé, Mhamsa, épices, Hrous…Une habitude qu’elle a héritée de sa maman. Une autre coutume qu’elle a gardée, faire gouter à ses proches ses petites préparations, dont les éloges l’ont encouragé à mettre ses produits en vente. Depuis, elle a sauté le pas, et a lancé son projet de vente en ligne, baptisé « Ezemnia ».

 « Les produits phares d’Ezemnia sont l’Harissa, les épices, l’eau des fleurs d’oranger et l’eau florale de géranium  », nous précise-t-elle, en soulignant qu’elle fait la distillation de ces fleurs elles même. « J’ai hérité ce savoir-faire traditionnel de ma mère. Jusqu’à maintenant, j’utilise le « Kattar en cuivre »( distillateur), « Mkab chawat » (son couvercle), le « Mahbes en argile », et puis je mets l’eau distillée dans la « Fechka », une sorte de bouteille en verre à l’ancienne… », décrit-elle.

Rappelons que, l’enseigne Ezemnia a gagné la médaille d’or au concours des produits de terroir tunisien pour ses eaux florales. Elle a aussi gagné une autre médaille de bronze pour l’Harissa.

Facebook :  https://www.facebook.com/Ezemnia

 

Emna Bhira

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c