87 cas de harcèlement présumé en milieu éducatif entre Octobre et Mars (ministère)

19-03-2019

Une enquête de terrain menée par le ministère de l’Education autour des cas de harcèlement sexuel au cours de la période du 1er octobre 2018 au 18 Mars 2019, a fait état de 87 cas présumés de harcèlement, toutes formes confondues.

Dans un communiqué paru hier soir, lundi 18 Mars, le ministère dit avoir pris les mesures nécessaires contre ceux dont la culpabilité est prouvée, en décidant le licenciement de 23 personnes et le renvoi provisoire de 21 autres, outre les sanctions judiciaires.

Le même département a appelé les parents, les enseignants et tous les acteurs du dispositif éducatif à appuyer ses efforts et à contrer toute personne, qui se permet d’attenter à l’élève.

Cette enquête de terrain s’inscrit dans le cadre du suivi de l’affaire ayant suscité l’indignation de la société tunisienne pendant la semaine écoulée, sur le crime de harcèlement sexuel dont étaient victimes des élèves à Sfax. Elle fait suite, également, "à l’engagement du ministre de l’Education à révéler les cas de harcèlement et à éclairer la lanterne de l’opinion publique sur pareilles crimes horrifiants".

Gnet