Al-Joumhouri réclame l’arrêt immédiat des sondages d’opinion

09-03-2019

Al-Joumhouri appelle à l’arrêt immédiat des sondages d’opinion en politique en attendant qu’une loi les régissant, soit décrétée.

Le parti considère dans un communiqué rendu public hier, vendredi 08 Mars, que « les sondages qui sont en dehors de tout contrôle et encadrement légal, constituent toujours une faiblesse du processus électoral, et menacent de l’influencer au gré de ceux qui les gèrent ».

Il ajoute que ses cadres ont la preuve que « les sondages d’opinion organisés par Sigma conseil sont orientés, dans la mesure où il est demandé aux personnes interrogées de choisir un autre parti, car al-Joumhouri n’existe plus ».

Le parti considère que « le pays est entré dans le temps électoral, maintenant que le calendrier des élections est annoncé, ce qui requiert d’assainir le climat politique, de garantir l’impartialité de l’administration, des médias et le contrôle de l’argent politique. »

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun