Arrestation de 5 personnes à Mghila suspectées de ravitailler les terroristes (Défense)

21-06-2019

Le ministère de la défense nationale annonce l’arrestation à Mghila de cinq personnes  soupçonnées d’approvisionner les éléments terroristes.

Dans un communiqué paru sur son site officiel, le même département précise qu’une unité militaire en faction sur les hauteurs de Mghila (Sidi Bouzid) a arrêté un véhicule dans la zone militaire tampon, et a intercepté le mouvement de trois personnes à proximité d’une maison désaffectée, qui étaient en train de surveiller les déplacements des militaires.

« Dans un premier temps, la voiture a été arrêtée avec à son bord un homme et une femme, sans pièces d’identité. Fouillée, une quantité de viandes, de pain, de légumes, de fruits, de miel et des cigarettes ont été retrouvées ». Lors d’une perquisition à leur domicile sis dans la région, d’importantes quantités de vêtements, et de chaussures ont été retrouvées, outre des téléphones portables, différents autres équipements, une grande scie et des médicaments, ajoute la même source.

Dans un deuxième temps, les trois personnes ont été appréhendées tout près d’une voiture, chargée de provisions, et d’autres objets. « Il s’est avéré que tous appartiennent à la même famille. »

Le ministère suppose que cette provision et ces équipements soient destinés aux éléments terroristes retranchés sur les hauteurs.

Sur ordre du parquet militaire du Kef, ils étaient interrogés et livrés ainsi que la marchandise saisie, aux unités de la garde nationale de Sidi Bouzid, pour mener une enquête à leur sujet.

Le ministère rappelle qu’il est interdit d’accéder aux zones militaires fermées, du fait de la possibilité d’être suspectées d’appuyer ou d’appartenir aux groupes terroristes, de courir le risque d’explosion de mines ou d’essuyer des tirs des militaires.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun