Attaliaâ annonce la fin du Front populaire selon les équilibres de sa fondation

17-06-2019

Le parti de l’avant-garde national annonce avec « amertume », « la fin du front populaire, selon la formule et les équilibres sur lesquels il a été fondé, les perspectives qui lui ont été tracées, et le sens dont a procédé sa plateforme politique ».

Dans un communiqué paru hier soir, à l’issue de la tenue de son Conseil national hier dimanche 16 Juin, Attaliaâ conclut à « la fin d’une étape importante du militantisme politique progressiste commun, avec toutes les défaillances qu’elle a pu connaître ».

Attaliaâ al-Arabi déplore que « les parties en conflit aient fermé la porte à toute éventualité du règlement du différend et de poursuite de l’action commune ».

Il fait état du « refus des démissionnaires du bloc parlementaire de revenir sur leur démission, ainsi que du porte-parole de parler avec les députés du groupe ».

Les deux parties refusent la guerre médiatique qui a beaucoup nui au front populaire et ses dirigeants, souligne-t-il.

Il dénonce, par ailleurs, que des parties du conflit avaient procédé par anticipation à mettre la main sur le nom du Front populaire, sans que les autres composants du FP n’en soient au courant.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun