Au Sommet islamique, Béji Caïd Essebsi livre un message d’unité et de solidarité

01-06-2019

« Le règlement des différentes affaires arabes, en prime la cause palestinienne outre les crises en Libye, Syrie et Yémen, constitue l’entrée principale pour rétablir la sécurité et la stabilité dans l’ensemble de la région ».

Dans une allocution au nom du groupe arabe, à l’ouverture du sommet islamique à la Mecque, le président Béji Caïd Essebsi a plaidé pour plus de concertations dans le cadre de la Ligue arabe et de l’organisation de la conférence islamique (OCI), « pour relancer le règlement de ces affaires, et prévenir leurs graves retombées sur les pays de la région, notamment leurs influences directes à nourrir les courants du terrorisme et de l’extrémisme, et à bloquer le développement ».

Il dit la foi de la Tunisie en « la communauté du destin, et à l’importance de la coopération et de la solidarité dans la région, dans un monde dominé par les groupements forts et soudés ».

BCE a prôné « une position arabe et islamique solide et unie », en mesure e faire face aux défis et d’affranchir la région des facteurs de tension et de division, des conflits confessionnels et d’en renforcer sa sécurité et sa stabilité.

Le chef de l’Etat avait participé jeudi au Sommet arabe extraordinaire, tenue également à la ville sainte saoudienne.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun