Bouchamaoui à Le Parisien : « Rejouer maintenant serait irresponsable »

21-04-2020

Dans cette crise sanitaire, la parole de la Fifa, l’organe suprême du football mondial, est rare. Gianni Infantino, le président, reste ferme : « Tant qu’il y aura un risque, on ne joue pas », martèle le Suisse, en écho à la position française du syndicat des joueurs. Le Tunisien Tarek Bouchamaoui, membre depuis 2015 du Conseil de la Fifa, l’organe stratégique et de contrôle de l’instance, nous explique en exclusivité la position du plus haut étage de la fusée football.

Membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) depuis 2011 et ancien Président de la Commission d’arbitrage de la CAF (2011-2013), Tarek Bouchamaoui, 53 ans a affirmé : « aucune reprise n’est envisageable tant que la pandémie n’a pas été éradiquée. Reprendre la compétition de façon prématurée serait une décision irresponsable ».

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme