Chawki Gaddes renonce à la présidence du comité d’organisation de Tahya Tounes

26-02-2019

Le président de l’instance nationale de protection des données personnelles, (INPDP), Chawki Gaddes, annonce son renoncement à la présidence du comité d’organisation du congrès du parti Tahya Tounes, signalant en avoir informé ses fondateurs.

Dans un long communiqué, paru hier lundi, Gaddes affirme avoir abandonné ce poste pour demeurer en dehors des tiraillements et des querelles, et garder son impartialité, dont il dit avoir toujours tenté de faire montre, « en tant qu’activiste de la société civile, de président d’une instance indépendante, et d’expert et universitaire indépendant ».

Il explique avoir estimé, en acceptant cette mission, que cela allait constituer « un précédent en termes de transparence et d’intégrité dans l’organisation des congrès de jeunes partis tunisiens, en chargeant des technocrates non-partisans d’en superviser de purs travaux organisationnels », ce qui serait de nature, à ses yeux, « d’enraciner une culture partisane et politique différente ».

La nomination de Gaddès à la tête du comité d’organisation de Vive la Tunisie, le nouveau parti de Youssef Chahed, a suscité une large controverse dans les milieux politiques et partisans.

Nombreuses voix l’ont accusé de partialité, et l’ont appelé à démissionner de son poste à la tête de l’INPDP, pointant une imbrication entre sa fonction à la tête d’une instance indépendante et une mission partisane.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun