Décès de Taous Charïti, résistante et veuve de Lazhar Chraïti

10-07-2019

Taous Charïti, veuve du militant et résistant Lazhar Chraïti, est décédée dans la nuit de mardi à mercredi à Tunis.

Née le 10 septembre 1925 à Sers (gouvernorat du Kef), la défunte a eu une vie éprouvante et émaillée de restrictions. Elle a subi torture et exactions par la gendarmerie française, lorsqu’elle était convoquée et interrogée sur le lieu où se trouvait son mari, qui était résistant contre la colonisation française.

Pleine de bravoure et de courage, Taous Chraïti a accompagné son mari sur les hauteurs du Kef, c’est là où elle était blessée aux genoux par les forces de l’armée française déployées sur la montagne.

Taoues Chraïti a perdu son mari Lazhar Chraïti, exécuté le 24 janvier 1963 pour « haute trahison », après avoir été accusé de complot contre Bourguiba.

Lazhar Chraïti est un militant et résistant contre le protectorat français, et avait combattu en Palestine en 1947.

Que Dieu accorde à cette brave femme son infinie miséricorde, et l’accueille dans son éternel paradis.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun