Déclaration de patrimoine : L’INLUCC a adressé 5 mille avertissements aux défaillants

24-05-2019

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a déclaré jeudi lors d’une viellée-débat organisée au siège du SNJT, que l’instance a adressé près de 5 mille avertissements à des personnes concernées par la déclaration du patrimoine, signalant qu’elle procédera dans un second temps, trente jours après l’envoi de ces mises en garde, à des prélèvements sur salaire.

Il a ajouté que l’instance a réussi à traduire dans les faits la loi sur la déclaration des biens et des intérêts, étant donné que plusieurs catégories prévues par la loi ont procédé à la déclaration dans une proportion de 100 %, à l’instar du président de la république, son chef de cabinet, ses conseillers, le chef du gouvernement, ses membres, leurs chefs de cabinet, leurs conseillers, les députés, les présidents des instances constitutionnelles indépendantes, etc.

Il a néanmoins souligné que les journalistes et les chefs des entreprises de presse ont tardé à déclarer leurs biens, signalant que 1998 d’entre eux l’ont fait, sur un total qui reste indéterminé.

Par ailleurs, 120 dirigeants de partis uniquement ont déclaré leur patrimoine.

Chawki Tabib a ajouté que l’instance allait passer ultérieurement à activer les sanctions, à enquêter et à s’assurer de la teneur des déclarations présentées, conformément à ce que prévoit la loi.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun