Drame des bébés : Douagi pointe des défaillances en matière de gestion de la salle blanche

25-04-2019

Le président de la commission d’investigation dans les circonstances du décès des nourrissons au centre de gynécologie-obstétrique et de néonatologie de Tunis, Mohamed Douaji, a confirmé ce jeudi 25 avril, qu’une infection nosocomiale est à l’origine de drame, du fait que le règles de stérilisation n’ont pas été respectées.

Lors d’un point de presse sur les résultats définitifs de l’enquête autour de cette tragédie, le président de la commission a pointé des défaillances et l’absence de gouvernance en matière de gestion de la salle blanche où est préparée la solution parentérale.

Il a ajouté que la commission avait travaillé en toute indépendance, loin de toute forme de pressions.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun