Ennahdha annonce avoir « plébiscité » une personnalité pour former le futur gouvernement

14-11-2019

Le président du conseil de la Choura d’Ennahdha, Abdelkarim Harouni, a annoncé ce jeudi 14 novembre que son mouvement a « plébiscité » aujourd’hui même, une personnalité qui sera chargée de former le futur gouvernement.

Lors d’un point de presse tenu au siège du mouvement, Harouni a déclaré que Majless el-Choura a terminé les travaux de sa 33ème session ce jeudi, par la désignation de la personnalité qui sera à la tête du prochain gouvernement. Il s’est abstenu de dévoiler le nom de cette personnalité, « en respect des usages protocolaires et par considération au chef de l’Etat », s’est-il justifié.

« Le président du mouvement, Rached Ghannouchi, a un rendez-vous demain vendredi avec le président de la république, afin de l’informer du nom de la personnalité retenue », a-t-il fait savoir.

« Cette personnalité va démarrer des négociations officielles avec les différentes parties concernées par la participation au gouvernement », a-t-il dit, signalant que son mouvement est soucieux que cette personnalité trouve une large approbation auprès de ses partenaires.

Cette personnalité a été choisie selon les critères « de compétence, d’intégrité, d’expérience au sein de l’Etat, de maîtrise de ses rouages, ainsi qu’en fonction de ses dispositions à œuvrer dans le cadre des choix d’Ennahdha, de ses partenaires, et sa capacité d’interagir avec les organisations nationales ».

« Le pays a besoin d’un gouvernement fort, d’un programme clair et de mesures rapides en vue de créer un climat de stabilité politique et sociale, et de pouvoir se consacrer aux réformes socio-économiques », a-t-il affirmé.

Au sujet du rapprochement entre Ennahdha et Qalb Tounes, il a souligné que son parti a traité avec ce dernier au parlement, en tant que bloc parlementaire. « Le résultat obtenu au parlement respecte les résultats des élections, et traduit le rapport des forces au sein de l’Assemblée ».

« Pour le gouvernement, on va chercher un partenariat sur la base d’un programme contre la corruption, la pauvreté, le chômage, et pour le pouvoir d’achat, le développement et la réforme. » Le mouvement est ouvert aux négociations avec les différentes parties pour la formation du gouvernement, a-t-il martelé.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui