Erdogan condamne l’agression contre la capitale Tripoli

29-04-2019

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a réitéré la condamnation de son pays de l’agression perpétrée contre la capitale, Tripoli, et du complot tramé contre la Libye et sa stabilité.

Erdogan a affirmé lors d’une communication téléphonique avec le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale, Faez Sarraj, que son pays allait "se tenir avec fermeté, aux côtés des Libyens, et allait soutenir le gouvernement légitime".

Il a ajouté qu’"il n’y avait pas de solution militaire à la crise libyenne, et que le processus politique était l’unique voie  pour bâtir un Etat civil, auquel aspirent l’ensemble des Libyens".

Sarraj a salué, pour sa part, le gouvernement turc pour sa position claire. Il a dit la détermination des forces libyennes "à défendre la capitale, et l’attachement du peuple libyen à l’Etat civil", indique le gouvernement libyen dans un communiqué.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun