Fakhfakh signera un décret-loi sur les amendes à infliger aux contrevenants au confinement

09-04-2020

La ministre de la Femme et porte-parole du gouvernement, Asma Shiri, a déclaré ce jeudi 09 avril, que le conseil ministériel tenu hier, a décidé des pénalités financières qui seront infligées aux contrevenants au confinement total, dans le cadre du durcissement des mesures de lutte contre l’épidémie du Coronavirus.

Intervenue ce matin sur Mosaïque, la responsable a annoncé qu’un décret-loi allait paraître la semaine prochaine (aussitôt la loi sur la délégation de pouvoirs au chef du gouvernement promulguée), en vue de fixer les amendes qui seront appliquées à toute personne qui enfreint l’interdiction de déplacement et de confinement, ces sanctions seront durcies contre les récidivistes, a-t-elle assuré.

La porte-parole du gouvernement a ajouté que les sanctions, en cas de récidive ou d’obstination, pourront aller jusqu’à la prison. « L’arsenal législatif allait être activé dans son ensemble pour contraindre les gens à respecter les décisions du confinement », a-t-elle insisté.

Le conseil ministériel avait proclamé hier de nombreuses mesures dont l’interdiction des déplacements entre les régions, et la fermeture des régions, classées par le ministère de la Santé, comme étant des foyers de contamination.

Le ministre de la Défense nationale, Imed Hazgui, avait déclaré hier sur Nesma que des mesures strictes allaient être appliquées pour traduire dans les faits ces restrictions aux déplacements entre les régions, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme