Forum de la Mer : Olivier Poivre-d’Arvor présente la deuxième édition

11-09-2019

La deuxième édition du Forum de la Mer se tiendra une nouvelle fois à Bizerte, le 21 septembre prochain. Cet évènement viendra clôturer la Saison Bleue (juin-septembre), et précèdera deux autres échéances : la journée mondiale de la mer, le 26 septembre, ainsi que le Forum de la Jeunesse, organisé à Nabeul du 27 au 29 septembre. Une conférence de presse a été tenue ce mercredi à Tunis afin de présenter le programme du Forum de la Mer.

Le Forum de la Mer est porté par l’ATIM (Association Tunisienne de l’ingénierie côtière, portuaire et maritime), en collaboration avec le ministère du Tourisme et de l’artisanat et avec le soutien de l’Union Européenne et l’Union pour la Méditerranée (UPM).

« Faire de Bizerte le Davos de la Mer ». C’est l’objectif affiché par l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, qui a été un des fondateurs de la Saison Bleue. Le Forum de la Mer réunira des experts venus du monde entier afin de partager leur expertise dans le domaine de l’économie bleue. Pascal Lamy, ancien directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), est le président du Forum 2019.

Depuis la première édition du Forum de la Mer en 2018, deux initiatives ont pu être mises en place. La première concerne la création d’un Secrétariat Général à la Mer, qui sera mis en place après les échéances électorales. La seconde est la signature d’un partenariat entre les clusters maritimes tunisiens et français. C’est lors de cette conférence de presse que celui-ci a été signé en présence de M. Ezzedine Kacem, pour la Tunisie et de M. Frédéric Moncany de Saint-Aignan pour la France. Premier du genre en Afrique, ce cluster vise la mise en commun de projets autour de la vie maritime. D’après M. Kacem « cette initiative peut créer une valeur ajoutée pour l’économie nationale ».

Cette année le Forum de la Mer prévoit 4 panels portant sur les collectivités locales, les grands projets en Méditerranée, l’Economie bleue « sociale et solidaire » et enfin les perceptions et attentes des employeurs de la région Euro-Med.

Autre initiative, le lancement d’un appel à projet appelé « AMWEJ ». Ouvert aux porteurs d’initiatives du littoral tunisien, il vise à récompenser les meilleurs projets facteur de développement économique et durable. Sur 72 projets, trois lauréats ont été désignés et seront dévoilés au public lors du Forum. « Chaque lauréat recevra une aide de 30.000dt et bénéficiera d’un soutien technique pour démarrer leur projet », a annoncé Olivier Poivre-d ’Arvor.

La Tunisie compte près de 1400 km de côte. C’est dire l’importance du domaine maritime pour l’économie du pays. Pourtant, jusqu’à maintenant, presque aucun candidat n’a évoqué la question environnementale de manière claire et assumée. « Nous avons pris le soin d’inviter les 26 candidats aujourd’hui à notre conférence de presse, mais comme vous le voyez personne n’a répondu présent », confie l’ambassadeur à GnetNews. Il a par ailleurs ajouté qu’il fallait avant tout « une conscience citoyenne qui se crée avec la jeunesse ».

La question environnementale en Tunisie, notamment au niveau du littoral, demeure un sujet hautement important. La pollution des plages, la bétonisation des côtes et l’extinction des richesses halieutiques en Méditerranée sont un problème pour le développement de l’économie bleue en Tunisie. L’ambassadeur n’a pas manqué de rappeler le drame environnemental qui est en train de faire des ravages dans le Golfe de Gabès. A cet égard, le diplomate souhaiterait organiser une rencontre internationale à Gabès afin de lancer un cri d’alerte, « l’Appel de Gabès », sur cette situation.

Le Forum de la Mer commencera à Bizerte dès le 20 septembre. Concerts et spectacles animeront le Vieux Port de Bizerte, tandis qu’un feu d’artifice sera tiré depuis la plage de Sidi Salem pour annoncer l’ouverture du Forum.

Wissal Ayadi

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui