Ghannouchi propose le changement de la loi, s’il y a blocage dans l’élection des membres de la Cour Constitutionnelle

06-03-2019

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a souhaité que le compromis auquel étaient parvenus précédemment les blocs parlementaires autour des quatre membres de la Cour Constitutionnelle soit maintenu.

Dans une déclaration aux médias ce mercredi 06 Mars, en marge d’une réunion du bloc parlementaire d’Ennahdha à l’Assemblée, Ghannouchi a affirmé que son mouvement était attaché au consensus autour des quatre membres proposés pour la Cour Constitutionnelle, dont l’un est passé (NDLR : Raoudha Oursighni élue en Mars 2018 lors d’une plénière). « S’il y a blocage, ce n’est pas à cause de nous, mais des autres groupes qui après s’être mis d’accord sur les quatre membres, sont revenus sur certains de ces noms », a-t-il dit.

Il a ajouté que son mouvement estimait que le pays a un besoin pressant d’une Cour Constitutionnelle, appelant les autres blocs à honorer le consensus sur les noms proposés.

Il a par ailleurs prôné la poursuite du dialogue ou un changement de la loi pour modifier la majorité (la faire baisser des 2/3 à 50+1), si l’Assemblée échoue dans cette élection.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun