Gianni Infantino officiellement réélu à la tête de la FIFA

05-06-2019

Agences- Sans surprise, Gianni Infantino - en poste depuis 2016 - a été réélu par acclamation pour un deuxième mandat de quatre ans à la présidence de la FIFA, qui était réunie en congrès à Paris, ce mercredi. Le vote a eu lieu à l'occasion du 69ème congrès de la FIFA. C'était le seul candidat en lice.

Le dirigeant suisse, qui a succédé en 2016 à Sepp Blatter, a été élu sous les acclamations, devant les 211 fédérations membres, à deux jours du match d'ouverture du Mondial-2019 féminin en France (7 juin-7 juillet). Il restera en poste jusqu'en 2023.

Giannni Infantino s'est félicité d'avoir sorti la Fifa d'une situation "toxique et presque criminelle" et de lui avoir rendu ses valeurs fondamentales.

2 Auteurs du commentaire
plus récent plus ancien Le plus populaire
Anonyme

Pourvu qu’il commence son second mandat par une décision juste et par une vraie enquête sur la match EST-WAC. Nous ne voulons de victime ni d’un côté ni de l’autre. S’il s’avère que l’EST a « joué » un sale jeu, il serait équitable de déclarer le trophée 2019 non attribué (année blanche). Sinon, et dans le cas où les fautes ne lui incomberaient pas, de laisser le trophée à cette équipe nuisible et de la garder à l’oeil au moindre mouvement. En tous les cas, des sanctions attendent certainement les marocains (alors qu’ils sont victimes aussi bien à l’aller qu’au retour).… Lire la suite »

demis

C’est le wac qui est fautive espèce de nuisible également c’est le wac qui a refusé reprendre le match espérance est pour rien dans cet histoire la je suis supporter du cab mais je soutiens espérance qui défend les couleurs tunisienne