Habib Jemli: « Je n’ai même pas encore dépassé la moitié des délais constitutionnels »

27-11-2019

Dans une déclaration accordée à Mosaïque FM ce mardi 26 novembre, le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, a affirmé qu’il disposait encore de temps pour les concertations concernant la formation du futur gouvernement.

Il a indiqué qu’il n’avait pas dépassé la moitié des délais constitutionnels. Il a ajouté que les négociations avaient trois dimensions: la première concerne le programme, la deuxième la restructuration du gouvernement et la troisième la composition, les noms et les compétences.

Toujours d’après Jemli, il y a eu des avancements au niveau des deux premières et que la troisième n’avait pas encore été abordée.

Par ailleurs, il a promis de former un gouvernement de compétences basé sur un programme.  « Les critères de sélection des futurs ministres seront l’intégrité et les compétences », a-t-il insisté.

Il a conclu en affirmant que le gouvernement représentera tous les Tunisiens et toutes les parties sociales, politiques et indépendantes.

En attendant, Habib Jemli continue ses entretiens au Palais de Dar Dhiafa. Il recevra aujourd’hui Kamal Ayadi, président du Haut comité du contrôle administratif et financier (HCCAF), Mehdi Jomâa, président du parti Al Badil et Jawher Ben Mbarek, professeur de droit constitutionnel.

Il s’entretiendra également avec le dirigeant du Mouvement Ennahdha Habib Khedhr et Mansour Maala, spécialiste en économie.

Gnetnews

 

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui