Hausse des prix des hydrocarbures : Le gouvernement n’a pas pris cette décision de bon gré (Chahed)

02-04-2019

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a déclaré ce mardi 02 avril à Tunis, que son gouvernement n’a pas pris la décision de revoir à la hausse le prix de hydrocarbures, de bon gré.

Dans une déclaration aux médias, en marge du forum d’affaires sino-arabe, il a indiqué que son gouvernement était obligé d’augmenter le prix du carburant, faute de ressources pour le budget de l’Etat.

Il a considéré que le pays traversait une période difficile, signalant que « l’ajustement du prix des hydrocarbures est prévu dans la loi de finances, et ne repose pas sur le cours du baril uniquement, mais aussi sur le taux de change ».

La hausse du prix de l’essence à la pompe intervenue le week-end dernier a suscité une large contestation dans les milieux populaires, ainsi qu’auprès des organisations patronales, agricoles et syndicales, pour lesquelles ce renchérissement va accentuer davantage les difficultés des acteurs économiques et des citoyens.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun