« Il est temps de réviser la loi électorale et la constitution » (Kais Saied)

09-01-2020

Le président de la république, Kaïs Saied, a déclaré hier soir, mercredi 08 janvier, que « le temps était venu pour réviser la loi électorale et la constitution. »

En visite à Kasserine, à l’occasion de la commémoration du 9ème anniversaire de la journée du martyr, le chef de l’Etat a ajouté qu’il fallait « en finir avec l’étape actuelle afin que la volonté du peuple atteigne le niveau de la décision. »

« La Tunisie a entamé une nouvelle étape dans l’histoire, laquelle est différente des étapes précédentes, ce qui requiert de nouveaux instruments et une nouvelle pensée politique », a-t-il souligné.

Saied s’est engagé « à rester fidèle aux martyrs et blessés de la révolution, et aux réformes qu’il a promises, et à continuer à s’évertuer pour concrétiser les revendications légitimes des enfants de la région ».

Lors d’une rencontre avec les familles des martyrs et des blessés et des habitants de la région, il a laissé entendre que « nombreux sont ceux qui provoquent les crises, étant donné que le discours de la crise constitue pour eux, un instrument du pouvoir afin que la situation reste inchangée ».

Dans une déclaration médiatique, le chef de l’Etat a affirmé qu’ »il était en train d’œuvrer à rechercher des financements et à faciliter la réalisation des projets publics, promettant la publication de la liste des martyrs et blessés de la révolution complète, sans iniquité envers quiconque ».

Il a promis « de revenir au gouvernorat de Kasserine avec des projets prêts, au niveau des études et des financements. »

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin