Irak: Plus de 40 morts à Bagdad et dans le sud

26-10-2019

La contestation antigouvernementale est repartie en Irak. Des violences ont éclaté vendredi à Bagdad et dans le sud du pays faisant 40 morts. Les protestataires réclament la chute du régime en place.

Au début du mois d’octobre déjà, plus de 150 personnes ont trouvé la mort dans des heurts en l’espace d’une semaine seulement. Le mouvement s’était ensuite interrompu avant de reprendre jeudi soir sur l’emblématique place Tahrir de Bagdad.

Vendredi, les manifestants s’en sont pris à deux sièges de gouvernorat qu’ils ont incendiés dans le sud, avant d’attaquer des dizaines de QG de partis politiques et de factions armées. Au moins la moitié des 42 manifestants tués sont morts étouffés dans ces incendies ou touchés mortellement par des balles lors d’attaques contre des groupes de la puissante coalition des paramilitaires du Hachd al-Chaabi, premier allié du gouvernement du Premier ministre Adel Abdel Mahdi.

A la mi-journée, le grand ayatollah Ali Sistani, plus haute autorité religieuse chiite d’Irak, avait appelé les forces de sécurité et les manifestants à la « retenue » pour éviter le « chaos ».

A Bagdad, des milliers de manifestants sont toujours rassemblés sur la place Tahrir.

GnetNews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui