Jomli entame ce lundi les concertations officielles pour la formation de son gouvernement

18-11-2019

Le chef du gouvernement désigné, Habib Jomli, entame ce lundi 18 novembre les concertations officielles en vue de la formation du futur gouvernement.

Dans une déclaration médiatique, Jomli a réitéré qu’il était ouvert à toutes forces politiques, signalant « avoir demandé à Ennahdha de lui laisser la liberté en matière de choix des membres de son équipe ».

Il a annoncé que son gouvernement allait compter des personnalités partisanes, et d’autres indépendantes, affirmant que les critères qui présideront à son choix, sont la « compétence et l’intégrité ».

Il a également souligné que les concertations avec les parties-prenantes allaient porter sur la baisse de l’effectif des membres du gouvernement, avec la possibilité de mettre en place des pôles ministériels, à travers la fusion de ministères ayant des missions homogènes.

Proposé par Ennahdha en tant que parti doté du plus grand nombre de sièges au parlement, Habib Jomli a été chargé vendredi dernier par le président de la république de former son gouvernement, et de lui faire parvenir une liste complète de ses membres, tout en se concertant avec lui pour ce qui est des ministères des Affaires étrangères et de la Défense nationale.

Le chef du gouvernement désigné dispose d’un mois pour la formation de son cabinet, pouvant être prorogé une seule fois.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui